Comment obtenir des services bancaires aux États-Unis pour mon entreprise internationale ?

International Company Do Banking in the U.S.

Il peut être difficile et déroutant pour une entreprise internationale de déterminer la façon optimale d’accéder aux services bancaires aux États-Unis. Nous le savons car il est même difficile pour certains types d’entreprises américaines de choisir leur banque.

Aux États-Unis, les services bancaires ne se limitent pas aux grandes banques internationales traditionnelles. Les coopératives de crédit comptent souvent parmi les premières institutions financières que nous contactons au nom de nos clients. Nous le faisons car la plupart des coopératives de crédit couvrent uniquement certains États ou certaines régions de certains États et connaissent donc très bien le marché local. Leur service à la clientèle est généralement excellent et donc il est agréable de traiter avec elles. Elles ont aussi tendance à se montrer créatives lorsque nous cherchons une solution bancaire pour nos clients.

Beaucoup de banques régionales excellent également dans le service client et sont disposées à être plus créatives que les grandes banques nationales ou multinationales. Tout comme les coopératives de crédit et les banques, les entreprises de traitement de paiement et de logiciels de paiement sont de bonnes ressources pour essayer de trouver la bonne institution bancaire dans la mesure où elles collaborent avec de nombreuses institutions financières et peuvent fournir de précieux conseils basés sur votre secteur et votre emplacement géographique aux États-Unis.

Les plus petites banques sont généralement réticentes à accepter des clients étrangers car elles n’ont pas les ressources pour réaliser un « KYC » (Connaître son client, diligence raisonnable exigée des banques américaines) international. Pour certaines banques, un paiement vers ou depuis un endroit comme Hong Kong génère toujours une alerte dans les systèmes internes. Certaines sont prêtes à gérer cette complexité, d’autres non.

Mais nous avons collaboré avec des petites banques américaines qui sont spécialisées dans les entreprises internationales. Elles laissent une entreprise étrangère créer un compte bancaire américain chez elles sans nécessiter de présence humaine aux États-Unis. Ce service est très intéressant pour les entreprises étrangères, même une fois que le COVID sera passé.

Les plus grandes banques internationales sont généralement disposées à laisser des entreprises étrangères ouvrir un compte bancaire américain. Par exemple, HSBC a des succursales dans tous les États-Unis ainsi qu’à Hong Kong et à Singapour et est donc bien placé pour réaliser la diligence raisonnable KYC exigée sur une entreprise basée en Asie afin d’aider l’entreprise à ouvrir un compte bancaire américain.

Nous avons récemment contacté un représentant de HSBC aux États-Unis pour poser deux questions, à savoir si les entreprises internationales pouvaient : (1) ouvrir un compte bancaire américain depuis un endroit comme Hong Kong ou Singapour ou (2) ouvrir un compte bancaire à Hong Kong ou Singapour et recevoir des paiements à une succursale américaine de HSBC. La réponse à ces deux questions était non. Pour ouvrir un compte bancaire américain à HSBC, il est nécessaire de former une succursale américaine.

HSBC et d’autres grandes banques internationales peuvent se satisfaire de l’enregistrement direct d’une entreprise étrangère en vue de faire des affaires aux États-Unis sans former de succursale américaine. La décision de former ou non une entité américaine est relativement complexe car elle nécessite une analyse fiscale en plus de plans d’entreprise aux États-Unis sur le lieu de présence de l’entreprise étrangère et la manière dont elle interagira avec les clients américains.

Certaines entreprises étrangères ont seulement besoin d’un compte bancaire américain à des fins de paiement et n’ont pas l’intention d’établir une présence américaine. Une entreprise de logiciel de paiement avec qui nous avons parlé récemment travaille avec de nombreuses banques, et au moins une de ces banques au Royaume-Uni fournit un numéro de routage bancaire américain aux entreprises étrangères afin que les clients basés aux États-Unis puissent émettre des paiements sur ce compte américain. Une fois le paiement effectué, la banque britannique a besoin de 3 à 5 jours pour transférer le paiement sur un compte à l’étranger.

Cette structure particulière concerne les entreprises qui utilisent des paiements par carte de crédit. Ces transactions exigent généralement des frais de traitement de carte de crédit de 3,5 %, ce qui peut réduire considérablement la marge commerciale d’une entreprise. La banque facture également un pourcentage sur chaque transaction. Certains États américains autorisent les entreprises à facturer les frais de traitement de 3 % à leurs clients, de sorte que les paiements par carte de crédit peuvent demeurer une option viable pour une entreprise étrangère.

De nombreuses options sont disponibles pour les entreprises étrangères ayant des besoins bancaires aux États-Unis, et il est nécessaire d’y réfléchir soigneusement en parallèle des plans d’entreprise aux États-Unis de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *